PDA

Afficher la version complète : Un soleil artificiel au service des carburants du futur



webmaster
08/04/2017, 22h58
Avec les beaux jours, la lumière du soleil se fait de plus en plus forte. Il semble cependant que ce ne soit pas suffisant pour ces chercheurs allemands qui ont mis au point un soleil artificiel 10 000 fois plus lumineux que l’original. Mais pour quoi faire, au juste ?


C’est à Jülich (https://www.google.fr/maps/place/52428+Juliers,+Allemagne/@50.9284739,6.2196323,11z/data=!4m13!1m7!3m6!1s0x47bf5955a9618aa3:0x3eefff6a 1ed5a8f9!2s52428+Juliers,+Allemagne!3b1!8m2!3d50.9 224226!4d6.3639119!3m4!1s0x47bf5955a9618aa3:0x3eef ff6a1ed5a8f9!8m2!3d50.9224226!4d6.3639119), près de Cologne en Allemagne, que vient d’être inauguré « Synlight (http://www.dlr.de/dlr/en/desktopdefault.aspx/tabid-10202/334_read-21807/#/gallery/26638) », une installation unique au monde puisqu’il s’agit de la source de lumière artificielle la plus puissante à ce jour.
http://www.cite-sciences.fr/fileadmin/_processed_/csm_synlight-1_2418a1114d.jpgInaugurée en Allemagne, Synlight est la source lumineuse artificielle la plus puissante au monde.© DLRHaut de trois étages, le dispositif est composé de 149 projecteurs de cinéma, des lampes au xénon à arc court capables de reproduire l’ensemble du spectre solaire. Et quand l’ensemble des faisceaux lumineux est concentré en un même point, Synlight est capable de produire une lumière 10 000 fois plus intense que celle du soleil. Dans ces conditions extrêmes, la cible peut atteindre rapidement la température de 3 000 °C.
http://www.cite-sciences.fr/fileadmin/_processed_/csm_synlight-3_1f4e0bcad9.jpg

Synlight cumule 149 lampes sur l'équivalant de trois étages.© DLRSynlight n’a pas pour vocation à remplacer notre étoile : c’est avant tout un outil qui va permettre de tester de nouvelles pistes pour exploiter au mieux l’énergie solaire. On sait par exemple que l’hydrogène pourrait constituer un carburant propre pour les voitures ou les avions. Or, en concentrant les rayons du soleil, il est envisageable d’extraire directement l’hydrogène de l’eau. Grâce à Synlight, les chercheurs peuvent tester cette solution à petite échelle et quelle que soit la météo.
http://www.cite-sciences.fr/fileadmin/_processed_/csm_synlight-2_2fceacdfaa.jpg

Chaque projecteur est constitué d'une ampoule au xénon à arc court habituellement utilisée dans les projecteurs de cinéma.© DLRTout ça a néanmoins un coût puisque 4 heures d’expérience équivalent à la consommation électrique d’une famille durant un an...

Source (http://www.cite-sciences.fr/fr/ressources/science-actualites/)